Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu "En pratique" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
Accueil SAGEPourquoi un SAGE des nappes du Roussillon ?

Pourquoi un SAGE des nappes du Roussillon ?

 

L’importance des nappes et la dégradation de leur état a entraîné les acteurs locaux à l’action. La construction d’un SAGE est apparue au fil du temps comme l’outil le plus pertinent pour enrayer le phénomène sur le long terme. Retour sur l’historique de cette prise de conscience.

Années 60-90 : de meilleures connaissances et la création des barrages

 Barrage de Vinça, créé en 1976 ». - JPEG - 17.2 ko
Barrage de Vinça, créé en 1976 ».
Source : Conseil Général 66 ©

Jusque dans les années 60, le fonctionnement des nappes plio-quaternaires n’était que peu connu. Un important travail d’investigation a été mené pour mieux les décrire : implantation de réseaux piézométriques, élaboration de cartes, réalisation de thèses détaillées, construction de modèles...

Côté gestion, le Conseil Général décide de réserver l’eau souterraine, naturellement pure, à l’alimentation en eau potable. Il lance un vaste programme de construction de barrages afin de subvenir aux besoins agricoles et de moduler les crues.

Années 90-2000 : renforcement de la loi et émergence d’une gestion locale

Au niveau national, européen ou régional, différentes règlementations renforcent la protection et la gestion des eaux : nouvelle Loi sur l’Eau (1992), Directive européenne sur les nitrates agricoles (1991), Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE, 1996), Directive-cadre sur l’Eau (DCE, 2000)…

Localement, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales initie une gestion concertée concernant l’eau potable, en partenariat avec l’Agence de l’Eau. Des documents-cadre sont élaborés pour engager une meilleure gestion de l’eau sur le territoire, et un service spécifique est créé.

Années 2000 : le temps de la coopération et de la concertation

En 2003, un accord-cadre est signé entre de nombreux partenaires locaux, collectivités, institutions, profession agricole, visant à développer une gestion collective des nappes. Un travail sur les forages est engagé. Un des objectifs assignés par cet accord était de créer une structure de gestion collective de la ressource, qui pourrait porter le SAGE.

En 2007, la Région Languedoc-Roussillon et le Conseil Général définissent comme prioritaire la création d’une structure de gestion dédiée et la mise en place d’un SAGE.

Par ailleurs, la nouvelle Loi sur l’Eau de 2006 redéfinit le rôle des SAGE, qui auront désormais une portée réglementaire renforcée.

2008 : création du Syndicat Mixte et de la Commission Locale de l’Eau

 Réunion de Commission Locale de l'Eau en février 2012 ». - JPEG - 13.2 ko
Réunion de Commission Locale de l’Eau en février 2012 ».
Source : SMNPR

Après de nombreuses années de négociations, le Syndicat Mixte pour la protection et la gestion des nappes souterraines de la plaine du Roussillon est créé le 18 mai 2008. La CLE est instituée le 6 août de la même année. La gestion locale des nappes dispose désormais des outils opérationnels nécessaires à leur préservation.

L’objectif de la CLE sera de définir des règles de gestion collective qui seront respectées par tous les usagers.