Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu "En pratique" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
Accueil Nappes du RoussillonLes nappes du Roussillon

Les nappes du Roussillon

 

Avec 80 millions de m3 prélevés tous les ans, les nappes de la plaine du Roussillon permettent l’alimentation en eau potable de tout le territoire de la plaine et le soutien d’activités économiques majeures comme l’agriculture et le tourisme. Ces nappes constituent donc une ressource indispensable mais cependant fragile.

Entre Pyrénées et Méditerranée

JPEG - 118.6 ko
Délimitation des nappes de la plaine du Roussillon

Située à l’extrémité orientale des Pyrénées, sur une superficie de 900 km², la plaine du Roussillon se présente à la manière d’un amphithéâtre situé entre mer et montagne. A l’Est, la limite est formée par la Méditerranée alors que l’Ouest de la plaine se situe à moins de 25 km du pic du Canigou (2784 m).

Le sous-sol de la plaine du Roussillon constitue un réservoir aquifère important.

Une nappe, des nappes

Les nappes de la plaine du Roussillon sont constituées par une succession de niveaux de sables et graviers pouvant être remplis d’eau, à la manière d’une éponge, plus ou moins isolés entre eux par des niveaux moins perméables.

Deux familles de nappes majeures sont ainsi superposées :

Situés dans des terrains du Pliocène et du Quaternaire, l’ensemble de ces nappes sont également appelées nappes plio-quaternaires.

Une ressource indispensable… mais fragile

Les nappes plio-quaternaires constituent une ressource indispensable : elles permettent de satisfaire certains usages capitaux, comme l’alimentation en eau potable de la population du Roussillon, l’irrigation agricole, l’activité touristique, etc. Chaque année, 80 millions de m3 sont ainsi prélevés.

Jusque récemment, ces nappes étaient exploitées sans que ne se pose la question de leur pérennité. Aujourd’hui des problèmes apparaissent :

  • Un déficit quantitatif, surtout des nappes profondes, dû au trop grand nombre de prélèvements : la recharge naturelle ne compense plus ce qui est extrait.
  • Des problèmes de pollution dus aux activités humaines et aux forages défectueux.

Pour l’instant, ces problèmes sont ponctuels ou progressifs, mais il nous appartient de nous en préoccuper dès aujourd’hui pour éviter plus tard une situation irréversible.