Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu "En pratique" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Dans les collectivités

 

Utilisatrices et/ou productrices d’eau potable, les collectivités constituent le premier acteur susceptible de réaliser des économies importantes sur les prélèvements d’eau dans les nappes. Elles peuvent donc réaliser des économies substantielles. Elles constituent également un acteur privilégié pour montrer l’exemple et initier une dynamique locale vertueuse.

Les collectivités : des consommateurs d’eau « comme les autres »

Une collectivité est un consommateur d’eau important : alimentation des bureaux, locaux d’accueil du public, salle des fêtes, écoles, équipements sportifs, fontaines, arrosage des stades et espaces verts etc… Ainsi, comme n’importe quel acteur elle peut réaliser des économies conséquentes.

Mettre en place une politique d’économie d’eau a un double intérêt :

  • économique (des économies parfois considérables sont réalisées avec des retours sur investissement généralement inférieurs à un an)
  • environnemental en aidant à restaurer l’équilibre quantitatif des nappes

Pour être efficace, cela nécessite généralement :

  • L’amélioration de la connaissance : la pose de compteur systématique est indispensable quel que soit l’usage et l’origine de l’eau.
  • la pose de systèmes d’économie (materiel hydroéconome, réglage de la pression, système de recyclage ou de récupération de l’eau de pluie etc.)
  • La formation de personnels et la mise en place une politique volontariste (suivi des consommations, réactivité pour la réparation des fuites, entretien et réglage des matériels).
  • La création d’une dynamique en impliquant le personnel et en informant le grand public (actions pédagogiques etc.). Cela aussi peut s’inscrire dans un cadre plus large avec la mise en place de plan « zéro phytos », Agenda21 etc.

Les collectivités : souvent des producteurs et/ou des distributeurs d’eau

En termes d’économies d’eau, la plus grande marge de manœuvre pour les collectivités se situe généralement dans l’amélioration du rendement de réseau. Les dernières évolutions législatives imposent des rendements élevés et une implication forte des collectivités.

Le SAGE des nappes de la plaine du Roussillon doit définir un certain nombre d’axes de travail avec les différentes collectivités afin d’économiser l’eau.