Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu "En pratique" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

le nettoyage des voiries

 

Ce poste peut représenter dans certains cas plus de 5% de la consommation totale de la commune alors qu’il existe des solutions permettant de limiter fortement les prélèvements pour le nettoyage des voiries.

Deux pistes majeures peuvent être entreprises par les collectivités pour le nettoyage des voiries

De l’eau potable pour le nettoyage des voiries ?

Utiliser une autre ressource en eau que celles des nappes de la plaine du Roussillon et en particulier des nappes profondes. Le nettoyage des voiries ne nécessitant pas d’eau potable, des ressources alternatives peuvent être utilisées :

  • La récupération d’eau de pluie : cette solution peut être pertinente si les services techniques bénéficient de grandes surfaces de toiture. Ceci nécessite alors la mise en place d’un stockage d’eau (cuve enterrée etc.)
  • L’utilisation du réseau de canaux et d’agouilles : lorsqu’une telle infrastructure existe, une convention avec son gestionnaire, généralement des Associations Syndicales Autorisées (ASA) peut permettre l’usage de cette ressource.

Pour rappel, les poteaux incendies sont branchés sur le réseau "eau potable" et ne doivent pas être utilisés pour le nettoyage !

La pression plutôt que le débit

L’équipement en balayeuses et nettoyeurs haute pression permet de réaliser des économies importantes par rapport au nettoyage à grande eau (pour les marchés par exemple).